jeudi 30 juin 2011

Qui sera là ? La Caussenarde




La laine du Causse : une richesse à retrouver

Créée en 1998, l’association La Caussenarde regroupe des éleveurs,
des fileuses, des tricoteuses, des artistes créateurs et des amateurs qui
se passionnent pour la brebis caussenarde du Lot, son histoire, sa laine,
la place qu’elle tient dans le paysage et la vie des Causses du Quercy.

L’association a pour but de valoriser la brebis caussenarde grâce à des
produits lainiers de qualité : matelas, couvertures tissées, couvertures
piquées, fil à tricoter….. en constituant une filière laine cohérente de
proximité avec des manufactures.

Valoriser la laine, payée aujourd'hui 40 centimes le kilo alors qu'une tonte
revient à quasiment 2 € le kilo, passe par une sensibilisation du public et
par une formation au tri de la laine.

Actuellement la laine de 5 troupeaux de brebis caussenardes a été triée
avec les éleveurs et les bénévoles de l’association et sera transformée
durant l’été à la filature de Mr Desjaubert à Boisset dans le Cantal .

Samedi 2 avril, a eu lieu un stage de tri de laine, animé par Nadine
Singeot experte lainière de Laines Locales Réseaux Limousin. Ce stage
en partenariat avec l’ADEAR du Lot a regroupé des éleveurs et des
bénévoles.
Le 12 et 13 avril, un stage pour apprendre à réaliser une couverture
piquée a eu lieu à la salle des fêtes de Durbans en partenariat avec
l’association « Culture et loisirs ». Il sera reconduit à l’automne.

« La Caussenarde » a participé au festival Coquelicausse de
l’association «EcoLot toi-même» à Limogne le 16 avril et sera présente
à la fête de la laine à Cuzals les 9 et 10 juillet. Une démonstration
de couverture piquée aura lieu sur le stand de l’association durant
le festival.

L’association sera également présente aux journées nationales de la laine
à Felletin dans la Creuse les 28,29 et 30 octobre 2011 où elle exposera
ses produits transformés durant l’été : couettes, surmatelas, écheveaux,
coussins, couvertures piquées…

Notre association vous intéresse ?

Vous souhaitez être informés ?

Contact : 05 65 40 46 98.

mercredi 29 juin 2011

Qui sera là ? Geneviève Noireau

Nous aurons le plaisir d'accueillir au festival


une artiste feutrière d'un département voisin du Lot :


Geneviève Noireau


qui vient de Caussade dans le Tarn-et-Garonne








- Comment es-tu arrivée au feutre, tu as suivi des stages ou tu es autodidacte ?
Depuis bien des années je fais de la couture, de la peinture sur soie, travaux d'aiguilles...
Mais en 2004 j'ai eu la chance de rencontrer une feutrière : Annelie Petitqueux et c'est l'aventure feutrée qui commence ... j'ai fait un stage puis des rencontres de feutrières et d'autres stages ...

- Quelle laine utilises-tu ? Quelle est ta technique préférée pour feutrer ?
Pour mes réalisations en feutre j'utilise particulièremnt de la laine Merinos.
Je fais du 'Nuno' qui veut dire 'tissu' en japonais. J'y incopore de la soie que je peinds, du lin, du coton.
Toutes ces matières naturelles donnent des effets trés intéressants et surprenants, vous verrez tout cela au festival ! ...





- Quel est l'accessoire que tu créés le plus ? Quelles sont les couleurs qui t'attirent dans tes projets ? Tes sources d'inspiration ?
Je crée des accessoires tels que : écharpes, chapeaux, sacs, mais je fais également des vestes et gilets.
Je dispose d'une palette de couleur trés variée. Je mélange mes laines entre elles et j'y incorpore d'autres matériaux.
C'est en voyant une couleur, un tissu, un vétement, une photo... que les idées germent et prennent formes en faisant des assemblages de couleurs et de materiaux.

- Ou peut-on voir tes créations ?
On peut trouver quelques unes de mes créations sur le site suivant :
http://partageart.fr/artiste/artisan/pag_NOIREAU_Genevieve.htm
ou d'autres pluq récentes dans ces boutiques :
-"art laine" à Cahors (Lot)
-"La cerise sur le cadeau" à Castelsarasin (Tarn-et-Garonne)
Cet été je serai juillet et aout à Caylus (Tarn-et-Garonne) ... et dans 10 jours au festival "Le Lot et la Laine" !!!

mardi 28 juin 2011

P'tit Poussin à Bordeaux

Enfin! après moults péripéties endurées durant son voyage Béziers-Bordeaux, P'tit Poussin est enfin arrivé à bon port!


Un bon petit repas et un bon lit douillet, voilà qui vous requinque un P'tit Poussin!
Il faut vite reprendre des forces car le séjour à Bordeaux promet d'être chargé, il y a beaucoup de choses à voir et à découvrir...






P'tit Poussin décida d'aller visiter cette si jolie ville, un petit tour par la rue piétonne, un arrêt devant le Grand Théatre, puis il amena ses petits pas devant la plus grande place de France (12 hectares!): la Place des Quinconces, ou est érigé le superbe monument aux Girondins.
Puis P'tit Poussin, étant un amateur de laines, se dirigea jusqu'à une jolie boutique nouvellement installée en ville (Luce) où il se laissa aller à faire des petits bonds partout... On le retrouva ainsi dans des endroits insolites mais ô combien doux pour son petit pelage! Quelle douceur! un vrai bonheur après un si long voyage





Enfin, pour clôturer cette si belle journée dans le Bordelais, P'tit Poussin se fit inviter par l'un des cafés tricot le plus en vogue dans la capitale girondine, il put ainsi goûter à un bont cappuccino et déguster une pâtisserie locale très connue: un cannelé!
Ah! que cette petite parenthèse fut douce pour lui, mais le festival arrivant à grand pas, il lui fallut repartir bien vite vers sa destination première: le Lot, ou une créatrice de talent l'attend impatiemment...

Texte: Aurore Bordas

P'tit Poussin tricoté: Citronnelle Eglantine Créations

Le concert !!! Groove in the heat


Grâce à l'aide des Pelotes Soniques, nous allons avoir un concert samedi soir ! Mix de La Centrifugeuse : émission d'ouverture musicale 1 mardi sur 2 de 20h à 21h30 qui s’écoute sur les ondes de radio Canal Sud 92.2 FM (Toulouse et ses environs) ou sur internet. La centrifugeuse propose un jus de son 100% organique, un cocktail sonore 100% bio avec toutes les saveurs et les goûts en stock afin de décloisonner les genres musicaux et montrer les liens qui existent entre eux.

infos : www.la-centrifugeuse.fr.

dimanche 26 juin 2011

Qui sera là ? A Pygmalion

Présentation fort alléchante d'un magasin de tissus/mercerie de Cahors qui présentera ses richesses de 'caverne d'Alibaba' pour le Festival : "A Pygmalion" !

Créée en 1830, "A Pygmalion" est sans doute l'une des plus anciennes maisons de la région à avoir gardé son métier d'origine, tout en appartenant toujours à la même famille.

Au départ, 40 m² ont suffi pour ouvrir cette boutique de marchants de toile et de tissus de vêtement. 180 ans plus tard, après de nombreux aménagements et diversifications de produits, Jacques Bertrand et sa fille Julie poursuivent l'aventure familiale dans cet univers dédié aux textiles de qualité.

Chacun a apporté sa pierre à l'édifice en évoluant avec son temps, pour répondre à la demande. "Mes aïeuls, parents et tante ont racheté progressivement les petites boutiques qui les entouraient, au rez-de-chaussée de l'immeuble. Nous avons réalisé des ouvertures et créé des espaces en conservant l'esprit de la bâtisse, sur une surface de près de 400 m². Je me suis également attaché à rénover les boiseries extérieures, dont les plus anciennes dataient de 1907", explique le propriétaire des lieux.

Depuis le milieu des années 80, les tissus de vêtements ont disparu pour laisser place aux tissus destinés à l'habitat et à la décoration d'intérieur, une évolution indispensable et logique. On trouve désormais un large choix de linge de maison et de linge de nuit (espaces Yves Delorme et Olivier Desforges), des tissus d'ameublement pour créer l'ambiance et l'harmonie d'un lieu de vie, des arts de la table et d'office dans les plus belles marques, sans oublier la mercerie, pour accompagner la créativité de chacun. Une véritable caverne d'Alibaba du textile, comme on n'en trouve nulle part ailleurs.

"La philosophie de la maison Bertrand reste inchangée", poursuit Jacques qui évoque son attachement aux valeurs de service et de conseil qui tendent à disparaître dans beaucoup de nouveaux commerces : "notre clientèle a besoin d'une écoute attentive, elle vient ici chercher des produits de qualité, qui doivent durer dans le temps. Ce sont souvent des achats réfléchis, nous sommes rarement dans l'éphémère et jamais dans le jetable". Dans cette logique d'accompagnement client, la boutique dispose d'un atelier de confection et propose également des rencontres conseil.

Pour ceux qui sont impatients de voir cet endroit magique, filez le voir Place du Marché à Cahors... ou attendez les deux semaines qui restent jusqu'au Festival !

vendredi 24 juin 2011

Qui sera là ? Frederic Boyer, "Paysan des couleurs"

Sur un stand partagé avec Lindsay des Plantes Ironwood, nous retrouverons un autre "paysan des couleurs". Une petite présentation s'impose !

Producteur de Plantes tinctoriales
Vente de plantes en godets, stages d’initiation : teintures végétales, teintures de laine à tricoter.
Frédéric Boyer, « Paysan des couleurs »
Fabre de la grange, 81140 Penne-du-Tarn
05.63.56.36.14. boyerfred@yahoo.fr
Cultures en agriculture biologique

Atelier Teintures Végétales sur laine avec Jean DUFOUR (ancien maître teinturier Atelier des Gobelins) et Frédéric BOYER « paysan des couleurs », « producteur » de plantes tinctoriales
► samedi et dimanche à 14h et à 17h (démonstrations : durée 1h).

Pour les petits et les grands (enfants / famille) : Animations teintures végétales
Atelier de découvertes ludiques de la plante à la couleur…
Avec Frédéric BOYER « paysan des couleurs »
► samedi et dimanche à 15h30 (environ 45 min).

jeudi 23 juin 2011

1, 2, 3,.... qui s'en vient par là ? ......

Face à toutes ces magnifiques créations qui s'affichent sur le blog, je ne suis qu'une petite pierre (mais qui a la fierté d'avoir participé à la belle et périlleuse aventure d'organiser ce premier festival !). J'ai eu, entre autres, le plaisir de composer l'affiche et les flyers avec les jolis dessins de Julienne (Tricotessa /Dye Lot).

Et si j'utilisais les chiffres pour me présenter ?
1 rouet S10 de chez Louet acquis il y a 2 ans et que je commence à bien dompter
+
2 enfants adorables mais très prenants
+
3 copines co-équipières avec qui je ne regrette pas de m'être embarquée pour faire de ce festival un moment inoubliable
+
4 années où mes loisirs créatifs riment avec laine : d'abord crochet, puis filage et maintenant de plus en plus de tricot
+
5 projets à la minute dans ma tête mais souvent la frustration de ne pas aller au bout (car j'en suis encore à la phase loisirs avec un travail à côté)
+
6 ouvrages de tricot en cours (mitaines, écharpe, 2 châles, chaussons, et une chaussette qui attend toujours sa paire ...)
+
7 couleurs minimum dans les pelotes que je file après les avoir teintes moi même
+
8, 9 ou 10 petits moutons colorés sur mon stand au festival ! (il faut bien laisser un peu de suspens !)
+
enfin 11-12 (ou 2011-2012) : l'envie de s'investir encore plus dans l'association "la Caussenarde" qui tente de promouvoir la laine de pays des Causses du Lot.


= Katikolor !

Qui espère que ce festival sera le début d'un réseau actif de passionnées de laine, heureuses d'avoir fait ce bout de chemin ensemble, et motivées pour continuer les échanges !

mardi 21 juin 2011

Qui sera là? Gwenola K.

Mais oui, LA Gwenola de laine et tricot sera présente au festival ! Elle nous livre quelques infos sur son site.

Gwenola, tu tiens un site de vente en ligne bien connu des accros du tricot... Comment as-tu monté ton site? Quelles étaient tes envies, tes motivations?

J'avais envie de tricoter des matières différentes que ce qu'on pouvait trouver en France ; il y a 6 ans tout était à faire et comme j'aime les défis, ça m'a tout de suite passionnée !
Pour le choix des laines et des fournisseurs, je me laisse porter par mes coups de coeur ... et ceux des clientes :-).
Malheureusement par manque de temps, je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer les producteurs des produits que je propose. Heureusement internet marche très bien !




Rendez-vous en juillet pour en savoir plus et découvrir en vrai de vrai quelques merveilles de sa boutique!

dimanche 19 juin 2011

Qui sera là ? Plantes Ironwood

Lindsay Nixon of "Plantes Ironwood" has spent the last six years nurturing a garden in the heart of the Quercy. Her love of gardening developed into a small business and this year she has turned her attention to dye plants. We thought we'd let the flowers inspire your inner dyer. Take a look at her website !






Qui sera là ? My auntie

Interview avec Jennie de My Auntie qui vend des modèles de tricot originaux, des kits ainsi que des objets tricotés sur mesure. Allez voir son site ici !

Même si vous n'avez pas besoin de plus de laine (hérésie !), allez faire un tour à son stand, elle donne des cours improvisés de différentes techniques de tricot et les fils proposés sont somptueux.

Bonjour, Jennie! Pouvez-vous nous parler de votre premier projet de tricot ?
Mon premier projet était une écharpe de laine rouge au point mousse avec des pompons aux extrémités - je me rappelle avoir une grande passion pour les pompons et en avoir fait beaucoup ! Je me rappelle également avoir essayé d'étirer l'écharpe pour la rendre plus longue en cours d'ouvrage, mais ça ne fonctionnait pas trop. J'ai mis longtemps à la terminer.

Vous aimez les fils texturés et des fibres fines. Pouvez-vous nous parler des fils que vous amènerez avec vous ?
Je vais apporter de la soie de sari recyclé filé main - les couleurs sont superbes - on peut s'imaginer à quel point les femmes indiennes portant ses saris sont fabuleuses. Ce fil est filé par des coopératives de femmes dans le sud de l'Inde et l'argent que ces femmes gagnent sert à payer pour l'éducation et la santé de leurs familles. J'amènerai également du fil Shetland de Jamieson of Shetland, dans une débauche de couleurs. J'ai fait des kits de 50, 100 et 200 grammes avec jusqu'à 60 couleurs en un seul kit, ce qui signifie que les tricoteuses pourront jouer avec une gamme de couleurs sans avoir à acheter un écheveau entier de chaque couleur !


J'ai quelques fils Herdwick et Swaledale ainsi, dans des couleurs écru et teints avec de la teinture végétale. Je vais avoir un peu de laine Moondance Shetland, mais c'est un produit rare. Margie à Moondance produit seulement une petite quantité chaque année et quand il part, il n'y en a plus ! C'est le fil Shetland le plus doux que j'ai jamais utilisé, et j'adore les couleurs naturelles.
Quel est votre modèle préféré ?

Ca doit être (pour le moment) le Jumper Hug Moondance. Il est fait d'un seul tenant sans coutures et je trouve qu'il a une forme très flatteuse. Il peut être allongé ou raccourci, fait avec des manches longues ou courtes, avec des rayures ou uni et puis vous pouvez également le transformer en un cardigan.
Jumper Hug Moondance

Qu'est-ce qu'on peut trouver sur vos aiguilles en ce moment?
Vous avez beaucoup de temps de libre pour que je vous raconte ? Bon, des mitaines sans doigts en laine Shetland ; un nouveau design pour Margie à Moondance pour un pull à torsades pour homme - le tout sans couture ; un cosy pour théière en soie de sari ; quelques expériences avec des perles et des fils angora très fins ; une écharpe Moebius en soie ; un bonnet en laine Shetland et enfin, un coussin jacquard en Shetland ... J'ai beaucoup d'aiguilles!
Si vous deviez choisir un seul type de fil à tricoter pour le reste de votre vie ce serait quoi ?
Ce n'est pas juste ! Je ne veux plus jouer à ce jeu...
Pouvez-vous nous dire à quoi s'attendre à votre kiosque au festival?
Vous pouvez voir ce que j'ai à offrir sur mon site qui vient d'être lancé (www.skybluepink-designs.com)!

Je vais aussi apporter des aiguilles en bambou circulaires, des boutons en bois, des perles de verre, des objets déjà tricotés... J'espère aussi que mon Homme Vert va trouver assez de temps pour me fabriquer quelques dévidoirs à laine en en chêne. Il m'en a fait un de type Amish, merveilleusement simple, en chêne avec des chevilles en bois de hêtre et il fonctionne merveilleusement bien. Tout le monde devrait en avoir un !

Je serai ravie de donner des démonstrations de techniques de tricot à l'improviste, donc si quelqu'un a une question sur la façon de faire quelque chose et que je sais y répondre, je vais partager cette compétence avec eux. Tout ce qu'ils ont à faire c'est de venir me demander !

And in english :
Hello, Jennie! Can you tell us about your first knitting project?
My first knitting project was, from what I recall, a red wool garter stitch scarf with I think some pom-poms on the ends - I rememeber loving pom-poms and making them a lot! I remember trying to stretch the scarft whilst knitting it to make it longer, but it always bounced back. I think it took a long time to knit.

You have a real love of textured yarns, and fine fibers. Can you show us some of the yarns you'll be bringing to the festival?
I'll be bringing my recycled hand spun sari silks - the colours are stunning - you can imagine how fabulous the indian women look in the saris made from these silks. The yarns are handspun in women's co-operatives in southern India and the money the women earn goes to pay for the education and healthcare of their families. Also on show will be Shetland yarns from Jamieson's of Shetland, the spindrift and dk weight yarns in a riot of colours. I have made kits of 50, 100 and 200 grams with up to 60 colours in a kit, which means knitters can play with a range of colours without having to invest in a whole 25 gram hank of each colour, so it won't swallow the whole knitting budget!

I've got some Herdwick and Swaledale yarns as well, undyed colours and also plant dyed. I will have a little Moondance Shetland wool as well, but it's a rare product. Margie at Moondance only produces a small amount each year and when it's gone, it's gone. It is the softest Shetland I've ever used and I love the natural colours.

What pattern are you most proud of?
It has to be (at the moment) the Moondance Hug Jumper. It is made all in one piece with no seams at all and I think has a very flattering shape. It can be lengthened or shortened, made with long or short sleeves, in stripes or plain colours and then you can also turn it into a cardigan as well. It feels wonderful on.

What's on your needles right now?
How much time have you got? Okay, some fingerless mitts in Shetland wool; a new design for Margie at Moondance for a men's cable jumper - all in one piece; a tea cosy in sari silk; some experimental bead work with some really fine angora yarn; a silk moebius scarf; a peaked cap in Shetland dk wool and finally, some experimental Shetland spindrift colourwork cushion covers...I've got lots of needles!

If you had to pick just one kind of yarn to knit with for the rest of your life what would it be?
That's not fair! I don't want to play this game anymore...

Can you tell us about what to expect at your booth at the festival?
You can see what I have to offer on my website that has just been launched (www.skybluepink-designs.com)!

I will also be bringing my patterns, some bamboo circular knitting needles, some wooden buttons, glass beads, some stuff I've already knitted up...and also I'm hoping to get my Green Man to find enough time to make some yarn swifts in oak to sell. He made me a beautifully simple amish type swift in oak with beech wood pegs and it works like a dream. I want everyone to have one!
I am also happy to give impromptu demonstrations of knitting techniques, so if anyone has a question about how to do something and I know how to do it, I'll share that skill with them. All they have to do is come and ask me!

samedi 18 juin 2011

Update ateliers !

Pour ceux qui veulent s'inscrire, il reste encore quelques places de disponible pour l'atelier Couleurs du passé... par The Mulberry Dyer. L'atelier Indigo est plein.
Si certaines sont intéressées, Debra peut proposer un 2nd cours Indigo le samedi matin.

Les ateliers d'Ysolda ne sont pas encore complets ! Foncez !
Pour s'inscrire à ces deux ateliers, contactez lelotetlalaine [point] myrtille [arobase] gmail [point] com
Pour les autres ateliers, voyez directement avec les enseignants.

mercredi 15 juin 2011

Maria

Vous la reconnaissez ? Non ? Pourtant, elle fait partie des incontournables de ce festival....

- Veux-tu te présenter en quelques mots ?


Tricoteuse et crocheteuse un peu obsessionnelle, j'ai depuis peu découvert le filage et la teinture. Depuis, je trouve qu'on devrait rallonger les journées pour qu'elles contiennent au moins 28 heures ! Je suis un peu touche à tout, et ce qui me plaît avant tout, c'est l'apprentissage et la maîtrise des techniques employées. Du coup, j'ai souvent beaucoup de projets en cours dans lesquels je me suis lancée, car ils avaient l'air intriguants... et que je mets de côté une fois la façon de faire décodée. Mon petit dada c'est la dentelle, au tricot ou au crochet !


- Quels rapports entretiens-tu avec la laine ?


Je suis une amoureuse de la laine : je trouve qu'elle a une variabilité infinie ! Selon le type de laine qu'on choisit on a le lustre, la douceur, la mémoire de formes, la chaleur, l’affinité pour les couleurs... Tout ceci fait que la laine est mon choix number one pour quasiment tous les projets ! J'ai aussi un petit faible pour les mélanges laine-soie, ou laine-bambou...

- As-tu un atelier ? Qu'y fais-tu ? Peux-tu nous présenter quelques unes de tes créations et raconter leur histoire ?


A ce Festival je m'offre un cadeau - enseigner un atelier sur quelque chose qui me tient vraiment à cœur - à savoir les techniques de finitions et le blocage. J'ai un rapp
ort "je t'aime - moi non plus" avec le fait de terminer les ouvrages, mais rien n'est plus gratifiant que de mettre les touches finales pour faire de sa création un chef d’œuvre !

Parmi mes créations notables, je pense qu'on peut citer les chaussettes... quand je me traitais d'obsessionnelle, je ne rigolais pas. L'année dernière j'avais une phase chaussettes pendant laquelle je n'avais fait que ça ! Je comptais en faire une trentaine de paires, mais mon enthousiasme est retombé avant... J'en ressors tout de même riche de 13 paires de chaussettes (en réalité un peu moins, car ma grande mère, ma soeur et ma fille ont pillé mon stock !).


Sinon, un projet qui m'a vraiment donné confiance dans mes capacités est le merveilleux châle Evenstar (modelé par Susan Pandorf). Je n'étais pas complètement novice dans la dentelle, mais pour moi c'était une véritable prise de risques : c'était un châle circulaire (une première pour moi), un châle mystère (on obtenait les instructions par étapes, sans jamais avoir une idée véritable du rendu fini) et un grand projet (plus de mille mètres de fil dentelle, ouille !). Je l'ai termine pour mon anniversaire et c'était un merveilleux cadeau. Je n'osais pas le porter, alors maintenant il fait semblant d'être décoratif - il est accroche au mur de mon salon.


- L'avenir en laine pour toi, c'est comment ?


Très doux et chaud, dans un mélange de Blue Faced Leiscester et soie ! Hihi. Et sinon, j'aimerais voir des activités autour de la laine en France semblables à ce qu'on retrouve dans le monde anglophone. Il y a beaucoup de personnes qui ont du talent, et j'ai hâte de voir l'émergence de nouveaux 'yarnies' français ! Pour ma part, j'espère voir bientôt naître le projet d'une "école de laine" avec la participation de SpunSpanSpin, pour transmettre et partager ma passion.

- Explique nous ton rôle dans l'organisation du festival.


J'ai participe à la création des groupes ravelry, facebook et la coordination du blog du Festival : ça doit être mon côté "accro à l'ordinateur" qui ressort. Sinon, au Festival même, ceux qui ne participent pas à mon atelier pourront me voir aux ateliers d'Ysolda : j'assure la traduction d'un des ateliers sur le Pull Parfai
t !

Génial, j'y serai !
Alors à très bientôt !

lundi 13 juin 2011

Qui sera là ? Arrow in her quiver

Interview avec une fileuse américaine, grande amie de notre SpinSpanSpun ! Après avoir lu cette interview, vous pouvez aller voir ses merveilleux fils dans sa boutique !

Salut Sunni, vous volerez de Chicago pour passer quelques temps avec nous! comment avez-vous commencé à filer ?
J'ai commencé à filer parce que je pensais que ce serait facile à faire et à long terme, moins cher. J'ai découvert que c'était vraiment faux. Je voulais aussi plus de contrôle sur la couleur, alors j'ai commencé la teinture avec Kool-Aid et j'ai progressé vers la teinture acide. Au début, je ne faisais que des coloris néons mais j'ai appris à être plus subtile. Après avoir échoué au filage au fuseau j'ai cherché sur internet un rouet peu coûteux. Pour 100 $ US sur Craigslist j'ai réussi à trouver un vieux rouet. C'est un Ashford Traditional.

D'où vient le nom de votre petit magasin de fils, Arrow in her quiver (une flèche dans son carquois) ?
Arrow in her quiver vient de l'histoire de la déesse grecque Diana. C'était un garçon manqué, une chasseuse qui utilisait un arc et des flèches et qui était généralement accompagnée d'un chien ou un chevreuil. Je n'ai pas chassé d'animaux mais je suis toujours à la recherche de choses nouvelles et différentes. J'aime voyager et apprendre sur les différentes cultures. Je peux facilement lancer un projet dans mon sac et j'ai trouvé que le tricot est un langage universel.

Comment décririez-vous vos fils et fibres? A votre avis, que faut-il pour un bon fil filé main ?
Mes fils ont changé au cours de la dernière année. Je file plus fin, de manière plus régulière que les gros fils que je filais au début. Je fais également des écheveaux plus longs pour des grands projets.

La spécification la plus importante pour un fil filé main, c'est que quelqu'un puisse tricoter avec. En d'autres termes, il ne faut pas que le fil soit trop avant-gardiste pour que les gens ne sachent pas l'utiliser ou qu'il ne soit trop précieux pour qu'on ait trop peur d'y toucher.

Quel est votre meilleur souvenir en tant que fileuse ?
Le meilleur souvenir c'est quand j'ai été en mesure de coordonner mon pied avec mes mains. Pendant des mois, j'ai poussé la roue avec ma main tout en tenant la laine étirée avec l'autre. Après de nombreuses vidéos explicatives sur Youtube et des heures de pratique j'ai eu le déclic ! J'adore aussi filer à des salons ou spectacles, expliquer comment filer est toujours amusant parce que la plupart des gens ne se rendent pas compte que le filage peut encore être fait à la main. La plupart des gens rient quand je leur dis que j'ai un rouet dans mon salon, mais pas de télévision.

And in english: Hi Sunni, you will fly from Chicago to spend some time with us ! how did you start spinning ?
I started spinning because I thought it would be easy to do and in the long run cheaper. I found it was really neither. I also wanted more control over the color so I began with Kool-Aid and moved into acid dyes. At first everything was neon but I've learned to be more subtle. After failing at the drop spindle I searched the internet for an inexpensive spinning wheel. For $100 USD on Craigslist.com over Thanksgiving weekend I scored someone's grandmother's old spinning wheel. She's an Ashford traditional spinning wheel.

Where does your little yarn shop name, Arrow in a Quiver, come from?
Arrow in her Quiver comes from the story of the Greek goddess Diana. She was a tomboy, a hunter who used a bow and arrow and was usually portrayed with a dog or a deer. I don't hunt animals but I do seek new and different things. I love to travel and learn about different cultures. I can easily toss a project in my bag and have found that knitting is a universal language.

How would you describe your yarn and fiber? in your opinion, what are the most important specs of a good handspun yarn ?
My yarn had changed over the last year. It's thinner, more consistent than the bulky stripped yarn I began spinning. I'm also spinning longer skeins for bigger projects.

The most important spec of good handspun yarn is that someone can knit with it. In other words, it's not too artsy that someone wouldn't know what to do with it or too beautiful that someone wouldn't want to waste it.
What is your best memory as a spinner?

The best memory as a spinner is when I was able to coordinate my foot with my hands. For months I pushed the wheel with my hand while holding the drafted wool with my other. After many YouTube 'how to' videos and practice I got the hang of it! Spinning at shows or explaining how to spin is always fun because most people don't realize spinning can still be done by hand. Most people laugh when I tell them I have a wheel in my living room but no TV.

dimanche 12 juin 2011

Tout un programme !


Vous connaissez déjà une partie des exposants, vous avez eu la liste des ateliers .... 

voila maintenant la présentation de quelques animations proposées par le Musée de Cuzals et qui auront lieu au cours des 2 jours.


sur le thème "Histoire de Laine" :

Démonstration de tonte, travail de dressage de chien de troupeau

Histoires de bergers

Démonstration de tissage

Projection et conférence de l'association "transhumance en Quercy"


Sur le thème de l'habitat et des métiers ruraux :

La chaumière, l'évolution du bâti paysan, histoire et fonctionnement des tracteurs, ....

Le boulanger, le sabotier, le meunier, l'imprimeur (avec démonstrations)


A cela s'ajoutera les démonstrations et animations en continu du festival "Le Lot et La Laine", dont nous vous parlerons dans un prochain message ...

jeudi 9 juin 2011

Qui sera au festival? Cocochiffons

Aujourd'hui, partons à la découverte du monde de la créatrice Cocochiffons...



Quand as-tu commencé les créations tricotées?


J'ai vraiment commencé l'année dernière suite à une commande d'une amie, qui souhaitait des créations tricotées pour sa boutique et sa collection Automne-Hiver.

Je tricotais depuis quelques années, mais pour moi ou ma famille.C'est en lui proposant des créations bijoux, qu'on en ai venu à parler tricot, et c'était parti, je m'amusais avec mes pelotes.Quelles sont tes sources d'inspiration?





Quelles sont tes sources d'inspiration?

Mes sources d'inspiration sont les matières, les couleurs. J'aime les mélanger et trouver des associations improbables. Je prend une pelote de laine ou un morceau de tissu, du papier et je vois ensemble ce que je peux en faire, et comme par magie ils s'assemblent! Je peux donc y ajouter rubans, boutons, perles pour finir la naissance de ma création. Je les laisse s'exprimer!

As tu d'autres passions que le tricot?


Oui, bien sûr! J'aime aller chiner et trouver des objets qui m'inspiront de nouvelles créations, comme mes broches "moules à gâteaux", trouvées dans un carton au cours d'une promenade dans un vide grenier, et soudain: déclic! pourquoi ne pas créer de jolies petites broches! j'aime tout créer...

Quelles surprises nous réserves-tu pour le festival le 9 et 10 Juillet?


J'apporterai des créations uniques, des modèles de ma collection Automne-Hiver, et surtout je viens avec mon petit chat "tutu"!


En ce moment, retrouvez la créatrice Cocochiffons à la boutique éphémère A Little Market, 37, rue des petites écuries 75010 Paris.

mardi 7 juin 2011

Qui sera là ? Fil Angora

Odile et Jean Clouet, éleveurs dans la région de Nantes, seront là pour nous proposer leurs produits de qualité... et leurs lapins angora !






"Nous sommes éleveurs de lapin angora à la Chevrolière (44) depuis 1983.

Au départ, on élevait exclusivement des lapins angora blanc dont le poil était teint.

C’est suite à un voyage en Finlande que nous est venue l’idée de créer des lapins angora de couleurs et ainsi proposer un produit naturel sans teinture.

Actuellement nous avons 6 couleurs de lapins (blanc, noir, fauve, chamois, garenne et gris bleuté)

Nous sommes les fournisseurs exclusifs en fil à tricoter pour les magasins Anny Blatt

Nous étions présents au Salon de l’Agriculture 2010-2011 avec nos nouvelles variétés de lapins et quelques produits finis

Nous présenterons au Festival de la Laine 2 lapins 1 noir et 1 blanc ainsi que des produits en 100% couleurs naturels (pelotes, écharpes, bonnet, mitaine..)

Des produits en 70% angora 30% mérinos teint en différentes couleur ainsi que des produits de confort en angora (ceinture de maintien chauffe dos, chaussettes, chaussons…) "

lundi 6 juin 2011

Qui sera là ? Yannick Bachelard de Entre mes laines

Bonjour Yannick, Vous êtes tondeur de moutons. Comment l'êtes vous devenu? Êtes vous d'une famille d'éleveurs? Racontez-nous votre parcours.

Je ne suis pas du tout issu du milieu agricole, mais d'une famille avec un père militaire, ce qui implique des déménagements réguliers. Après un cursus scolaire général et mon bac littéraire en poche, je pars dans les alpages réaliser mon rêve de gosse : berger... Et je me prends de passion pour ce métier, les brebis (mérinos principalement), la transhumance...

J'exerce ce métier en tant que salarié pendant 5 ans non stop, sans vacances, tous les jours "au cul des brebis". Je fais alors une formation agricole en Ardèche avec comme projet de m'installer avec des mérinos précoces (race à faible effectif) pour la production de viande et de laine, on est en 2004.
Cette année-là, j'apprends à tondre, et ne trouvant pas d'exploitation convenant à mes attentes, et ne supportant plus d'être salarié, je tonds des moutons, dans les Alpes, la Crau, le Var, le Vaucluse, l'Aveyron, l'Italie...

Cette vie me permet d'assouvir mon envie de moutons, de laine, et je me rend compte de la diversité de races et de types de laines qui existent, et qui sont considérées comme des déchets.

Il y a un an, je suis alors basé dans le Triève (c'est au sud de Grenoble), je croise Christina Zoffal, qui cesse son activité de feutrière dans un petit village du coin: Cordeac.

Entre mes laines est né de cette rencontre ; l'atelier fait 600m² sur trois niveaux, et sur place se trouve tout le matériel pour produire de la nappe cardée, principalement avec des laines fines et courtes.
Ma démarche est de récolter la laine chez les éleveurs directement, afin de favoriser un circuit court, et de valoriser le travail des éleveurs.
La laine est lavée à la filature Laurent en Haute-Loire et les teintures sont réalisérs à la filature du Valgaudemar, près de chez moi.

Comment décririez vous vos produits ?

Les laines que je travaille sont principalement de type mérinos (d'Arles, antique et précoce), bizet, lacaune, BMC... et d'autres qui sont en expérimentation.
Les couleurs naturelles se déclinent de l'écru au burel.
Les laines cardées sont adaptées au feutrage, filage, et garnissage de couvertures, couettes... Sans oublier le patchwork pour la lacaune/BMC.

Ma laine préférée est actuellement la bizet qui, malgré un côté jarreux, à un rendu extra ; j 'attends aussi beaucoup de la mérinos antique, très fine (entre 16 et 18 microns), que je n'ai pas encore travaillée, mais qui sera prête pour le festival.
Vous le voyez, l'entreprise est encore en développement, et j'expérimente plein de types de laine.

Quels sont vos projets et vos rêves pour l'avenir de votre petite entreprise?

Je souhaite m'associer, pour lier de la création à mon activité de cardage, et exploiter au mieux la surface du bâtiment. Je travaille déjà en collaboration avec une feutrière et une couturière : nous produisons des couvertures piquées et du feutre.
L'idée est aussi de faire du feutre de confection dans les années qui viennent.

Vous ne viendrez d'ailleurs pas seul au Festival. Pouvez-vous nous présenter Claire qui est feutrière?


Claire travaille des laines locales, parfois grossières, parfois en suint, avec un rendu très fin, notre démarche est proche, et elle fait partie des personnes travaillant mes laines.

Pour ceux qui veulent plus d'informations :

On peut trouver nos laines, couvertures piquées et créations feutrées dans nos ateliers, sur la place de l'église de CORDEAC, il n'existe pas encore de site internet, mais c'est en construction.

Pour tout contact, soit par mail:entremeslaines@gmail.com
par tel: 0662971475
par courrier: entre mes laines
place de l'église
38710 Cordeac

De plus nous organisons cette année le 27 août le VESTIVAL, marché autour du textile (il est encore possible de s'inscrire), avec visite de l'atelier, différentes animations autour de la laine, un petit concours de tonte en soirée et des concerts.

samedi 4 juin 2011

Qui sera là ? Tutti Frutti

Parmi tant d'autres participants, nous aurons le plaisir d'accueillis Alexis, le fondateur et directeur des éditions Tutti Frutti !

Bonjour Alexis ! Pourriez-vous nous raconter comment cette aventure est-elle née?

Elle est née de l'envie de produire des ouvrages sur les arts & artisanats populaires à travers le monde, de l'envie de voir des ouvrages un peu différents de ce qui se faisait à l'époque et surtout d'une envie d'indépendance.

Pouvez vous nous présenter les éditions Tutti Frutti?

Les éditions Tutti Frutti produisent un peu plus de 20 titres par an dont une bonne part en art du fil.
Tricoteur moi même (bien que peu actif ;-) ) j'ai une affection particulière pour les ouvrages de tricot et crochet. Je ne propose que mes coups de coeur qui vont des livres de modèles aux livres de compilation de base (comme nos "200 carrés au tricot" & "200 carrés au crochet"). Ma gourmandise naturelle me pousse toujours vers des ouvrages qui donnent beaucoup et mon envie de découverte vers des ouvrages qui sont un peu décalés des attentes du marché français.


Quel est votre best seller côté Laine?

En terme de best seller nous avons plusieurs ouvrages qui fonctionnent particulièrement bien : notre série des "200 carrés" qui est un vrai succès depuis 2006, "20 compagnons extraordinaires" (auquel personne de croyait quand j'ai commencé à le proposer). Ce titre propose entre autres des légumes, des insectes, des "monstres" de l'imaginaire populaire à tricoter, je l'adore ! Et bien sur nos ouvrages de chaussettes à tricoter comme le "Chaussettes faciles nouveau modèle à tricoter" de la formidable Knit Spirit (il faut passer sur son blog c'est vraiment super).


Faites-nous rêver... Avez-vous des titres en préparation?

De très nombreux titre en préparation, évidemment ! Je peux vous annoncer pour la rentrée 09/2011 "150 motifs à crocheter et tricoter, tout sauf des carrés" la suite de notre petite série, avec des modèles de "granny square" vraiment originaux. "

"Teinture naturelle" (qui est un pure coup de coeur) où vous apprendrez à teinter le fil à tricoter (et crocheter) ainsi que des tissus avec des teintures issues de fleurs, d'écorces etc... Un livre qui associe le travail sur la couleur et le respect de la nature.

"Patrons de tricot", de mon point de vue ce sera le livre indispensable à l'ensemble des tricoteuses (et tricoteurs) qui voudront aller plus loin que la reproduction simple de modèles. Vous y apprendrez à lire, utiliser, adapter, modifier et créer un modèle en tricot. Je suis convaincu que je ferais des heureux avec cet ouvrage.

Où peut on trouver vos ouvrages?

Nos livres sont diffusés partout, en librairie, en mercerie et évidemment chez les libraires en ligne. Vous les trouverez également sur de nombreux salons.
Notre catalogue est téléchargeable via notre blog et évidemment vous pourrez trouver plus d'information sur note site : wwww.tuttifrutti.fr

mercredi 1 juin 2011

Qui sera là ? Nature et Laine

Cette année, c'est l'été depuis le début du printemps (Il parait que la France n'a pas connu une telle vague de chaleur depuis un siècle) ! Mais je suis sûre de ne pas me tromper en vous disant que le froid reviendra un jour, si, si, vous verrez... et là, vous serez bien contents, après avoir chanté tout l'été en écoutant les Pelotes soniques, oui vraiment bien contents, d'être venus au Festival et d'avoir été prévoyants en achetant des vêtements originaux, chauds et confortables, sur le stand de Nature et Laine !









"Voilà nous sommes Danièle et Jacques Brouste, installés dans les Landes comme Bonnetiers Artisans Créateurs : la bonneterie étant la fabrication de tissus à mailles sur métiers. A partir des tissus réalisés par Jacques, Danièle conçoit une gamme de vêtements que nous confectionnons entièrement dans notre atelier de Souprosse ; c'est celà que nous exposerons au Festival (je précise que nous ne travaillons que la pure laine vierge). Nous ne réalisons que de très petites séries voire des pièces uniques suivant les modèles. "




















Jacques et Daniele BROUSTE
mail : daniele.brouste@wanadoo.fr
site : www.nature-et-laine.fr